Published On:15-May-18

Programme d’amélioration de la vie des jeunes filles : La République de Corée et l’Unicef soutiennent le gouvernement

Share This
TAGS

Dans le monde, Madagascar y compris, le sort des jeunes filles s’annonce souvent triste. Ces dernières font face à des difficultés sans égales, et même à des actes de barbarie comme les viols et les maltraitances. Elles ont moins d’accès à l’éducation et à la santé. Il est temps de penser à ces jeunes filles et de participer à l’amélioration de leur vie. C’est effectivement le but de la signature de la mise en œuvre du programme d’amélioration de la vie des jeunes filles et de leur développement, entre la République de  Corée, l’Unicef et le gouvernement malagasy, faite hier à la primature. 

Le programme d’amélioration de la vie et le développement des jeunes filles grâce à des services d’éducation, de santé et de protection de qualité à Madagascar est fiancé par la République de la Corée, et sera dirigé par l’Unicef avec les besoins et les priorités avancés par le gouvernement malagasy. Le Premier ministre Olivier Mahafaly Solonandrasana a ainsi signé la mise en œuvre de ce programme avec l’ambassadeur de la Corée à Madagascar Lim Sang-Woo et la représentante résidente de l’Unicef Elke Wisch. Le constat fait que les jeunes filles enregistrent un taux bas d’accès et de rétention au niveau du collège, un taux élevé de mariage précoce et un taux élevé de grossesse précoce. Or, elles constituent des acteurs potentiels au développement. Cette initiative multisectorielle est ainsi née et est incluse également dans la politique de la jeunesse. Le ministère de la Jeunesse et Sport est concerné, ainsi que l’éducation, la santé publique et la population. Chacun de ces ministères à son rôle à tenir dans la mise en œuvre de ce programme en question. L’ambassadeur de la Corée a même salué cet engagement du gouvernement malagasy envers les jeunes, notamment les jeunes filles. La Corée offre un budget total de six millions de dollars pour la mise en œuvre de ce programme d’une durée de 4 ans. A noter que le lancement se fera dans la région Anosy.

 

 

Njara Fih