Published On:16-May-18

Loris Behanzin, Mat Li et Verena Konrad : 6 jours de conscientisation dans « Fako »

Share This
TAGS

Tel un dépotoir, la salle d’expo de l’Is ‘art galerie Ampasanimalo s’est métamorphosée en un bac à ordures depuis le 10 mai dernier, mettant ainsi les visiteurs d’art dans une surprise totale. Une initiative insolite, certes, mais d’une importance capitale pour la sensibilisation populaire de la situation désastreuse et alarmante  de l’environnement à  Madagascar,a été entreprise par  Loris Behanzin, Mat Li et Verena Konrad qui se sont réunis pour faire exposer le danger de l’entassement inouï des ordures, naufrageant ainsi la capitale toute entière, par le biais de cette exposition baptisée « Fako ». Comme son nom l’indique,  des feuilles de papiers, des cartons, d’autres résidus ont déformé, et ce, au sens propre du terme, ce lieu culturel pour réveiller les Malagasy de l’impact environnemental qui sévit actuellement tout Madagascar. En effet, ce projet est né d’une longue étude sur la perception du peuple local de la nécessité des conditions naturelles effectuée par Verena Konrad d’Allemagne. Cela lui a pris des années pour analyser cette situation qui s’expose aux habitants, pouvant ainsi détériorer  leur santé, et la proposer à Loris Behanzin qui a assuré au niveau des tableaux conçus avec des objets recyclés, et Mat Li qui a présenté ses photos marquantes sur les ordures. Depuis le jour du vernissage jusqu’à ce jour, clôture de l’exposition, des étudiants, des élèves, et des curieux ont découvert cet étalage unique et inédit.  

D. G. Soamamy