Published On:16-May-18

Gestion des ordures : Mise en place d’un strict suivi et contrôle

Share This
TAGS

Les camions qui assurent la collecte des ordures seront dotés d’un GPS et une station de pesage sera mise en place. Des caméras de surveillance seront installées à l’entrée du site d’Andralanitra.

« Ce sont des mesures prises en vue d’une bonne gestion des dépenses allouées à l’enlèvement des ordures sachant que c’est l’argent de la population qui est utilisé pour ce faire » a affirmé Lanto Rasoloelison, ministre de l’eau, de l’énergie et des hydrocarbures. La mise en place de ces nouveaux matériels permet de localiser tous les mouvements et déplacements des camions durant le temps de ramassage.  A l’aide de ces matériels, la direction  auprès du Service Autonome de Maintenance de la Ville d’Antananarivo (SAMVA) pourra chronométrer toutes les activités effectuées par les camions de ramassages d’ordures.  A noter que le SAMVA ne possède pas de camions pour l’instant, mais le ministère est actuellement en train de lancer un  appel d’offre  pour la fourniture de camions à ceux qui  voudraient collaborer avec le SAMVA dans le service de ramassage des ordures dans la capitale. En attendant, le ministère opte actuellement pour la location de véhicules pour assurer la collecte des ordures à Antananarivo. Par rapport à l’entassement des ordures dans la capitale, le ministre Lanto Rasoloelison a apporté une explication concernant l’achèvement du contrat entre les camions prestataires et le SAMVA le mois dernier, raison de cet entassement. Le Ministère de l’eau,  de l’énergie et des hydrocarbures a déjà envoyé un avenant au contrat, mais aucune réponse n’a été reçue jusqu’à ce jour.

Force est de constater que les ordures commencent à s’entasser dans plusieurs quartiers de la capitale. Notons que la responsabilité des agents du SAMVA se limite aux ramassages des ordures dans les bacs pour les rapporter à Andralanitra. Par contre, toute activité d’assainissement et d’hygiène revient à la commune urbaine d’Antananarivo. Une responsabilité encore négligée jusqu’à présent. Par ailleurs, la quantité des ordures a connu une hausse de 20%  durant la dernière saison de pluie.  La quantité des ordures à Antananarivo s’élève de 2500 à 3000 m3 en période sèche, tandis que cela peut atteindre plus de 3200 m3 en saison de pluie. Le ministre a également affirmé que la prestation des camions sera à 8000 Ar par tonne. Le calcul sera effectué à l’aide du nouveau matériel qui serait mis en place aux dépôts d’ordures d’Andralanitra, un matériel de pesage d’ordures, une caméra de surveillance, un matériel de capture d’image, tout cela serait relié à un ordinateur. Et ce seront les données capturées par cette machine qui détermineront la prestation de chaque camion.

 

 

Nampoina R.