Published On:16-May-18

Ankadimbahoaka : Une guérisseuse agit dans l’escroquerie

Share This
TAGS

Deux individus ont été arrêtés par les éléments du commissariat central de Police de Tanjombato, lundi dernier. Il s’agit d’un couple habitant le quartier d’Ankadimbahoaka. Les deux ont fait l’objet d’une plainte pour escroquerie où la femme se faisait passer pour une guérisseuse traditionnelle. Quant au mari, il participe activement à cette activité  en «  pêchant » des victimes pour sa femme. Mais actuellement, fin de parcours pour ce couple d’arnaqueur.

Force est de constater que le nombre des individus se disant des guérisseurs et guérisseuses augmente de jour en jour. Le constat fait également que ces individus gagnent facilement la confiance des gens et se font plusieurs clients. Du côté d’Ankadimbahoaka, une jeune femme se nommant Miora a tenté le coup. Appuyée par son mari, les deux se sont lancés dans ce « business ». Rentable d’ailleurs si l’on ne juge qu’à travers le nombre de gens qui faisaient la queue chez eux. Miora jouait le rôle de guérisseuse tandis que son époux fait la publicité pour elle. Un jour, deux jeunes femmes, des sœurs étaient venues chez Miora pour se soigner de leur problème de santé. Mais aussi, puisque le mari de la guérisseuse se vante du talent de sa femme, il était même venu jusqu’à dire qu’elle peut  aussi redresser la chance  en même temps. Ceci arrangeait les deux jeunes femmes qui étaient aussi à la recherche d’un mari pour chacune d’elles. Miora leur a promis de les guérir, et aussi de leur trouver des maris. Pour cela, elle a demandé de l’argent auprès de ses deux clientes. Vu que ces dernières fréquentaient beaucoup la guérisseuse, elles ont été mises en confiance. Ceci étant fait, Miora a poussé son influence un peu plus loin en leur proposant une affaire de pierre précieuse. En argumentant sur ce fait, elle a réussi à soutirer la somme de 12 millions d’ariary auprès des deux sœurs. Entre temps, la mère de ces dernières était tombée malade. La guérisseuse a encore mis son venin en disant que la mère de famille a été victime d’un acte de sorcellerie. Toutefois, elle a tenu à rassurer ses clientes sur le fait qu’elle arriverait à la guérir. Durant des mois de contact, l’arnaqueuse a réussi à avoir la somme de 20 millions d’ariary de ses victimes. Puisque leur mère n’était pas guérie et l’affaire de pierre précieuse n’avait pas de suite, les victimes ont commencé à ouvrir les yeux et à y voir clair dans le jeu de Miora et de son époux. Elles ont déposé une plainte auprès de la Police et c’était ainsi que le couple a été arrêté. Lors de son interrogatoire, Miora avoue les faits en disant qu’elle n’a jamais eu un don de guérisseuse. Le charlatan a ainsi fait tomber son masque.

 

Njara Fih